Une production du XIXe siècle, certainement la plus connue de Ger. 

 

DSC_9049

Secouettes, touines ou pétuniers de Ger.
diamètres compris entre 5,5 cm et 8 cm.
Certaines ont une glaçure au sel.
XIXe siècle.
Ces tabatières étaient fabriquées à l’aide de moules en plâtre bivalves.

Petites bouteilles sphériques et plates (forme lenticulaire), pour garder le tabac à priser dans la poche.
Dans le « Glossaire du Patois du Bocage et du sud de la Normandie » de BUTET-HAMEL
« Touine : tabatière de bois aplatie, secouette. (Tinchebray). La touine (anciennement pétouine, tabatière) est ailleurs le nom du récipient à pétun. » 
 

 

DSC_9057

Secouette décorée du Bessin ou de Jurques.
Diamètre 6,5 cm.
Fin XIXe début XXe siècle.

Scène champêtre représentant une femme servant à boire à des hommes.
 

 

DSC_9060

 

DSC_9062 

Tabatière de fantaisie aussi appelée pétunier trompeur.
Glaçure au sel.
Diamètre avec goulots 10 cm.
Datée 1898.

Tabatières ronde et plate à huit goulots ne possédant qu’une seule ouverture permettant de délivrer le tabac à priser. La trouver faisait l’objet de jeux dans les noces et banquets.
Inscription manuscrite, tracée au clou, sur les deux faces. 
Ger 98 (sur une face) / Albert Duval (sur l’autre face).
 

 

Pères Lacolique - DSC_9055

« Pères-la-Colique »
Hauteur 7,5 cm.
Glaçure au sel.
Ces secouettes étaient réalisées par moulage dans des moules en plâtre.
Deuxième moitié du XIXe siècle.

Tabatières anthropomorphes scatologiques dites « Pères-la-Coliques. » "Tabatières bonshommes" dans la catalogue commercial Augustin Véron, vendus 12 francs le cent.
 Les « Pères- » ou « Mères-la-Colique » sont de petits personnages assis, déculottés, qui délivrent le tabac à priser par un large orifice anal fermé par un bouchon.
Le Bessin a produit, également ces tabatières:
http://www.tabacollector.com/accessoires/conserver_transporter/secouette_scatologique/
On produisait également des tabatières zoomorphes (chiens, chats, cochons).

 

 

Moule père la colique

Moule en plâtre de tabatière "Père la colique".
Collection Musée de la poterie normande
Photo Alexandre Poirier / CD50 

 

secouettes scatologiques Musée Ger

 

secouettes Ger 

Le Musée Régional de la Poterie à Ger possède  plusieurs modèles de tabatières anthropomorphes et zoomorphes. 

 

Ger chien touine

Tabatière "chien" Ger
Photos récupérées sur Internet. 


 10052013-IMG_1864
 

10052013-IMG_1865 

Ce flacon de 10 cm de diamètre pourrait être une tabatière de cheminée, ou bien, d’auberge ou de débit de boisson.
Glaçure au sel.
Début XXe siècle.

On trouvait, dans les auberges et les débits de boisson, des pétuniers de relativement grande taille à disposition des clients. J.J. BERTAUX et J.M. LEVESQUE, 1993.

 

 

Sources et références

 

Potiers de Ger - L’aventure d’une industrie rurale du Moyen Âge au XXe siècle. Benoît Canu, Alain Talon, François Toumit. OREP Éditions, 2017, 80 p.

 

De l’usuel à l’inutile. Poterie de Normandie XVIIe-XXe Siècles. Jean-Jacques BERTAUX et Jean-Marie LEVESQUE. édit. de l’Albaron, 1993, Musée de Normandie, Caen, 134p.

Ger et ses poteries. MAUGER. dans Annuaire de l’enseignement primaire de la Manche, T 9, 1905, pp. 208-220.

Aux marges du « Bessin potier »’, l’atelier de Jurques et ses productions de grès aux XIXe–XXe siècles. Philippe BERNOUIS et Bruno FAJAL,
in Des châteaux et des sources : Archéologie et histoire dans la Normandie médiévale. Mélanges en l’honneur d’Anne-Marie Flambard HÉRICHER, textes réunis par É. LALOU, B. LEPEUPLE et J.-L. ROCH, Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2008, pp. 87-102

 

Le Musée de la Poterie Normande à Ger (Manche) présente dans son exposition permanente de nombreux récipients pour conserver le tabac à fumer, à priser ou à chiquer : tabatières d’auberge, pots à tabac, pétuniers (de pétun, nom donné au tabac par les indigènes du Brésil), touines, secouettes et bien sûr pères la colique.
Venez découvrir ces histoires du monde rural que racontent les poteries de grès !
http://www.manche.fr/patrimoi…/musee-regional-poterie-N.aspx